Litto'sphère, pôle de l'association

FULL GAMES

20 boulevard  Lascrosses, 31000 Toulouse, France

littosphere@tuta.io

UN PALAIS D’EPINES ET DE ROSES – Sarah J. Maas : un Seigneur des anneaux, mais en beaucoup plus glamour

November 21, 2019

Salutations scabreuses mon cher fidèle litto’sphérique ! Tu es à la recherche d’un peu de sens et de mystère dans cette vie de débauche tbsienne ? Tu veux rêver pendant quelques heures ? Tu veux lire un livre tellement bien que tu ne pourras plus le lâcher ? Tu me fais confiance ? Ça tombe bien, j’ai le livre parfait pour toi. Alors viens faire un petit tour d’horizon avec moi dans l’univers complétement FANTASMAGORIQUE d’ Un palais d’épines et de roses !

 

Un palais d’épines et de roses (tome 1)

Un palais de colère et de brume (tome 2)

Un palais de cendres et de ruines (tome 3)

 

 

Une œuvre haute en couleur

Parlons peu, parlons bien. Un monde séparé en deux par une barrière magique après une guerre sanglante entre deux espèces. Le monde humain, le monde féérique. C’est dans ce monde-là que Feyre, une jeune humaine de 19 ans, vit avec son père et ses deux sœurs aînées dans la pauvreté. Seule, elle se bat pour la survie de sa famille. Elle hait les faes. Et pourtant, elle se retrouve embarquée contre son gré par un puissant et énigmatique fae dans leur monde hostile, qui la voit comme un insecte nuisible. Comble du comble, c’est sur elle que repose la responsabilité de sauver toute l’espèce fae, oppressée par un tyran depuis plus de 49 ans.

 

« Nous étions le commencement, le milieu et la fin de l'univers, un chant né aux premières lueurs éclairant le monde. »

 

            

                               Rire, pleurer, aimer

On est tenu en haleine de la première à la dernière page de cette saga ; rien n’est plus important que de savoir ce qu’il arrive au prochain chapitre sans s’ennuyer une seule seconde. L’intrigue est non seulement surprenante, palpitante mais aussi en constant renouvellement. Tu pensais savoir ce qu’il se passait ? QUE NENNI mon ami ! Sarah J. Maas te retourne le cerveau sans tir de sommation. De plus, les personnages principaux, comme secondaires, sont très présents et extrêmement bien développés que ce soit concernant leur passé, leurs peurs, leur quête personnelle et l’attachement qu’ils ont, ou pas, les uns pour les autres. Ils portent tous des cicatrices, plus ou moins visibles. On a peur pour eux, on pleure pour eux, enfin… on aime pour eux. Les émotions se transmettent le plus naturellement du monde de l’auteure au lecteur en passant par les personnages. On s’imaginerait presque habiter cet univers fantastique. Je pourrais, bien qu’avec un pincement au cœur, résumer cette saga en une phrase : Un palais d’épines et de roses a trouvé le juste équilibre- en effet, tout est dosé avec justesse, finesse et harmonie.

 

 

« Je n’étais pas un animal, sauvage ou apprivoisé, ni une marionnette.

J’étais une survivante et j’étais forte.

Je ne serais plus jamais faible et désemparée. Je ne plierais plus jamais. 

Je ne me laisserais plus jamais domestiquer. »

 

 

 

Un marathon d’émotions

Ne vous laissez pas abuser par le côté Belle et la Bête du premier tome, cet effet passe extrêmement vite grâce aux nombreux rebondissements et au développement psychologique et émotionnel des personnages. Néanmoins, le deuxième tome reste le meilleur de toute la saga. En effet, l’intrigue s’accélère rapidement mais de façon naturelle, on arrive enfin à ce que l’auteure veut véritablement nous dire, nous faire ressentir. Le cœur des personnages principaux nous est révélé, on peut alors véritablement s’identifier à eux, les aimer, les soutenir, souffrir avec eux, se battre pour eux. Feyre n’est plus cette jeune femme fragile qui avait besoin de protection, de réconfort et de sécurité après une vie passée dans la solitude et la misère. Elle est devenue une véritable guerrière ; forte, courageuse et puissante. Le timing est parfait, tout ce qui a été pensé dans le premier tome fait enfin complétement sens. Un palais d’Épines et de Roses pose les pièces du puzzle, Un palais de Colère et de Brume commence à les réunir, pour former un magnifique tableau dans Un palais de Cendres et de Ruines. On en arrive irrémédiablement au dilemme du lecteur accro : lire, lire, lire le plus vite possible sans que le livre ne se termine jamais. 

 

« Réjouissez-vous de posséder ce cœur humain, Feyre, répondit-il enfin. Et plaigniez ceux qui ne ressentent rien. »

 

 

Conclusion : De l’émotion, de la stratégie, du suspense, des plot-twist en veux-tu en voilà, des combats, de l’action, de magnifiques amitiés et bien évidemment de l’amouuuuuuuuuur… Un palais d’épines et de roses est LA saga à lire avant de vous gaver de chocolats et de foie gras à Noël.

La bise livresque’

 

PS : Je te laisse L’ENIGME CLEF du premier tome, arrivera-tu comme Feyre à en trouver la réponse ?

PS bis : UNE PINTE AU FOYER AU GAGNANT !!!

 

 

"Certains me recherchent sans jamais me trouver

J'en embrasse d'autres qui, ingrats, me foulent aux pieds

Je semble préférer l'intelligence et la beauté,

Mais je bénis les audacieux et les têtes brûlées.

Mes soins sont presque toujours d'une douceur indicible ; Dédaigne, je deviens féroce et presque invincible.

Chacun des coups que je porte est puissant,

Et quand je tue, c'est toujours lentement."

 

Qui suis-je ?

 

 

Partager sur Facebook
Retweeter
Please reload

Archives
Une équipe littosphérique
Luc.JPG
Baptiste.JPG
Florian.JPG
Aymeric.JPG
Matthieu Litto'sphère (4).jpg
Lou.JPG
Maïlys.JPG
Articles archivés
Please reload

Recherche par tags
Nos réseaux sociaux