Litto'sphère, pôle de l'association

FULL GAMES

20 boulevard  Lascrosses, 31000 Toulouse, France

littosphere@tuta.io

One Piece, les clés cachées de sa popularité.

August 31, 2019

 

 

One Piece est le manga le plus vendu au monde, étant entré au livre Guiness des Records en Juin 2015 pour son nombre d’impressions il est également l’un des mangas les plus populaires. En effet l’œuvre dispose d’un jour qui lui est dédié au Japon et le héros de l’œuvre d’Eiichiro Oda a même sa statue à taille réelle construite dans la ville de naissance de l’auteur. Le succès de One Piece n’est donc plus à prouver mais on peut toujours s’intéresser aux secrets de sa réussite, et croyez-moi il y en a beaucoup ! Ainsi, nous nous concentrerons sur les détails qui poussent les fans à qualifier l’auteur de « génie », vous laissant juge de considérer si c’est une exagération.

 

 

 

 

 

Une construction particulière.

Pour rappeler l’intrigue de One Piece, on y suit un héros au cœur vaillant qui rêve de devenir le roi des pirates et pour cela il doit trouver le trésor caché par le précédent roi : le One Piece. A travers ses aventures il s’entoure de compagnons qui visent eux aussi un rêve précis et forment ensemble l’équipage de notre héros. Pour une présentation plus approfondie, et qui traite davantage du fond je vous encourage à lire cet article d’Aymeric. C’est fait ? Alors maintenant attardons-nous sur les détails de One Piece et la forme de l’œuvre.

 

On commence doucement avec une remarque bien connue des fans mais qui montre le soin qu’Eiichiro Oda apporte à la construction de son œuvre : le « parallélisme » des aventures du héros. Pour comprendre ce terme il faut simplement savoir que le manga se scinde en deux parties en raison d’une ellipse. Et en prêtant attention, on remarque que chaque arc scénaristique avant l’ellipse a son équivalent après celle-ci. On a donc par exemple avant et après l’ellipse un affrontement contre un tyran qui se fait passer pour un sauveur aux yeux de la population, un arc où un compagnon du héros est prisonnier de l’ennemi, un autre se déroulant sur une île légendaire et ainsi de suite… Cette construction est bien étrange et ne semble pas beaucoup apporter au scénario en tant que tel. En revanche elle participe au succès de One Piece car elle permet aux fans qui ont remarqué cette construction de théoriser sur ce qui se passera ensuite, surtout à la vue des évènements qui précèdent l’ellipse. 

 

 

Des indices sur le futur de l’œuvre, les foreshadowings.

Une critique qui est communément faite à One Piece concerne le déroulement de chaque arc où il s’agit souvent de délivrer une population d’un ennemi, Luffy affronte le boss et laisse son équipage combattre les subordonnés de l’antagoniste. Certes, dans les grandes lignes cela se vérifie mais même s’il semble banal, le scénario a été minutieusement préparé par Oda avant qu’il ne commence à dessiner son œuvre. Plus que de simplement suivre le scénario prévu, il y glisse parfois des indices sur ce qui se passera plus tard dans l’intrigue tout en étendant l’univers de son œuvre.

 

Entre chaque chapitre il y a une page de couverture avec un dessin représentant les personnages du manga, et dans ces pages Oda cache parfois ces foreshadowings. Par exemple des mots ou des nombres à 3 chiffres avec une date, une heure d’horloge ou sur des décors. La plus connue est celle du chapitre 784 où l’on voit Zoro assis sur une tombe où il est gravé « 944 », il faut alors comprendre qu’au chapitre 944 un évènement important pourrait arriver à Zoro et la tombe indique une nouvelle sinistre. Notons tout de même que ce dessin est donc fait environ 4 ans avant que ne paraisse ce chapitre 944. Ou encore sur la page de couverture du chapitre 796 on peut lire sur le short d’Usopp, « Lie turns into reality », le mensonge devient réalité. Les bobards que ce menteur a raconté depuis le début sont donc voués à se réaliser et plus que des gags, ils étaient des foreshadowings sur ce qui se passerait des dizaines de tomes plus tard.

 

 

Oda, le génie des chiffres ?

Ce que l’on vient de voir était encore gentillet, on passe maintenant au vrai élément bluffant. Oda aime favoriser la création de théories concernant son oeuvre, notamment parce qu’il joue énormément avec les chiffres. L’auteur s’arrange pour que tous les 100 chapitres, se produise un évènement marquant ou qu’une révélation éclate. C’est déjà un exploit remarquable d’arriver à faire coller le scénario au chapitre près, sachant que 100 chapitres représentent environ deux années de publication pour ce manga. Mais Oda va encore plus loin.

 

 Par exemple dans le tome 15 deux géants utilisent une puissante attaque en affirmant que seul un « serpent couleur sang » y a survécu. Or, plus de 18 ans plus tard, le fameux personnage fait sa première apparition. On pourrait se dire que c’est simplement bien pensé de la part de l’auteur de faire réapparaître un personnage déjà vaguement évoqué, car cela permet aux fans les plus attentifs de bénéficier d’une information supplémentaire et élargit l’univers de l’œuvre en poussant à se demander ce qui a pu provoquer la rencontre de ces personnages. Mais si l’on remarque que les géants mentionnent le serpent rouge exactement dans le chapitre 129 (paru en 2000) et que l’on fait attention au chapitre d’apparition du serpent : le chapitre 921, on voit qu’Oda a fait en sorte que le numéro des chapitres soit simplement inversé, avec pas moins de 18 ans d’écart séparant les deux moments… Ces exemples restent vague et ne sont pas des spoils explicites mais Oda utilise cette manipulation des chiffres même pour des évènements majeurs et les fans se font un plaisir d’étudier cela avec attention.

 

 

 Voilà qui aide à comprendre quelques clés de la popularité de One Piece et de son auteur en ne se concentrant que sur sa forme. J’aurais pu également évoquer le fait qu’Oda nous laisse suivre des personnages que l’on a perdu de vus grâce aux mini-aventures mais pour cela il aurait fallu que j’approfondisse leur description et je préfère éviter tout spoil. Alors, après la lecture de cet article, êtes-vous impressionnés du soin qu’Oda apporte à son manga ?

 

 

Partager sur Facebook
Retweeter
Please reload

Archives
Une équipe littosphérique
Luc.JPG
Baptiste.JPG
Florian.JPG
Aymeric.JPG
Matthieu Litto'sphère (4).jpg
Lou.JPG
Maïlys.JPG
Articles archivés
Please reload

Recherche par tags
Nos réseaux sociaux