Litto'sphère, pôle de l'association

FULL GAMES

20 boulevard  Lascrosses, 31000 Toulouse, France

littosphere@tuta.io

Family Business

August 12, 2019

 

Vous avez aimé Breaking Bad, vous voulez une série plus cheap qui sent bon la baguette et vous vous êtes toujours demandé comment cultiver du cannabis ? Bienvenue sur la Litto’sphère, aujourd’hui nous allons un peu changer de registre et nous intéresser à une série française née il y a quelques mois sur Netflix, j’ai nommé Family Business. Beaucoup diront dès le début que cette série ne vaut rien, que le jeu d’acteur à la française n’est pas bon, ou que la série manque de moyens. Pourtant cette série a ses particularités qui lui permettent quand même de rester remarquable. Dans cette critique, je m’efforcerai donc de vous les montrer.

 

Le Breaking Bad français ?

 

L’histoire est assez simple : Joseph, un fils de boucher, essaie de se lancer en tant qu’auto entrepreneur avec une application mobile. C’est évidemment un échec et Gérard son père envisage pour lui un avenir bien différent : reprendre sa boucherie casher. Or, un soir alors que Joseph et un de ses amis sont de sortie, ils rencontrent une de leur ancienne amie, qui est fille de ministre. Elle leur annonce que le cannabis sera bientôt légalisé. À ces mots, Joseph pense immédiatement à convertir la boucherie de son père en coffee shop. C’est alors que lui et son ami vont se lancer tous les deux dans cette aventure et seront peu à peu rejoints par la sœur de Joseph, sa grand-mère et son père. Cependant tout ne se passera pas comme prévu, ils iront de problèmes en problèmes et se retrouveront à négocier avec toutes sortes d’acteurs de ce milieu plutôt louche. Jusqu’au dénouement final inattendu, qui annonce une suite des plus loufoques.

 

 

Une série surfant sur la vague actuelle.

 

On peut évidemment penser à associer Family Business à des séries plus ou moins récentes telles que Breaking Bad ou Narcos. Néanmoins, même si, à première vue, la série parle de culture et de vente de cannabis, la première saison va s’attacher assez peu à développer cet axe. De même, on pourrait penser que pour une série française ayant ce thème, l’humour serait constamment présent, c’est là encore une erreur puisque, même si le ton général est humoristique, ce n’est pas ce qui m’a frappé.

 Ce qui en fait une série intéressante, c’est la vision de la famille et des secrets au sein de celle-ci. En effet, au début tout va bien chaque personnage fait sa vie de son côté en entretenant des relations assez distantes avec le reste des membres de la famille. Puis, au fur et à mesure qu’ils essaient de monter leur nouvelle affaire, de nombreux événements vont les obliger à travailler ensemble. De plus, le secret lié à l’activité illégale qu’ils mènent va se muer en divers petits secrets que devront porter chaque personnage.

C’est ainsi que cette première saison fait la part belle aux relations familiales, aux disputes et aux aspirations des personnages, qui se retrouvent finalement contraints de s’embarquer dans une entreprise hasardeuse. On voit bien, d’ailleurs, que cette première saison essaie de construire en douceur les fondements de la série. Ainsi, on imagine aisément à la suite de l’épisode final que la prochaine saison explorera beaucoup plus le côté illégal et souterrain du commerce de cannabis.

 

La question des personnages et du jeu

d’acteur.

 

Je trouve que pour une série française, les personnages sont plutôt bien écrits et le jeu d’acteur relativement bien réussi. Certes on est encore loin des acteurs de Stranger Things mais, il y a quand même une certaine honnêteté dans la façon d’interpréter les personnages.

Quelques personnages restent un peu trop exubérants comme la fille du ministre, qui surjoue parfois l’hystérisme. Ou bien des personnages caricaturaux, comme celui de Youssef l’ancien taulard. En fin de compte, on a devant nous, des personnages de tous les jours qui se lancent dans une aventure sans rien y connaître. Ceci rappelle à sa manière Breaking Bad et nous éloigne de la vision que l’on peut avoir de ce genre de trafic.

Certains clichés des familles juives restent mais dans l’ensemble, les personnages se renouvellent bien. La famille, et sa transformation au cours de la série, reste cohérente.

 

Conclusion.

 

Au final, je dirais que c’est une série agréable à regarder sans se prendre la tête. Je ne pense pas qu’elle ait de grandes prétentions. Si vous voulez simplement vous détendre en attendant la sortie de la série The Witcher en décembre, cette série devrait vous convenir et vous faire passer un moment agréable.

Partager sur Facebook
Retweeter
Please reload

Archives
Une équipe littosphérique
Luc.JPG
Baptiste.JPG
Florian.JPG
Aymeric.JPG
Matthieu Litto'sphère (4).jpg
Lou.JPG
Maïlys.JPG
Articles archivés
Please reload

Recherche par tags
Nos réseaux sociaux